Chronique Ours noir GuideExpert
Copyright © 2005 Guide Expert enr. tous droits réservés.
Tel.: 819-523-1942
Guide avril 2017 wb11
Quelques conseils pour éviter les rencontres fortuites avec un ours noir
Québec, le 18 mai 2005, Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune recommande aux citoyens de porter une attention particulière aux sources de nourriture qui pourraient attirer les ours dans leur voisinage.
Environ 70 000 ours noirs sont présents sur le territoire du Québec. Pour l'ours, le printemps concorde avec la fin de la période d'hibernation et le début d'une quête incessante pour trouver de la nourriture. Pour plusieurs d'entre eux s'amorce aussi la recherche d'un nouvel habitat. Ces impératifs amènent les ours à explorer davantage leur milieu et à rechercher toutes les sources d'alimentation possibles.
D'ailleurs, il n'est pas rare qu'un ours se déplace de plusieurs dizaines de kilomètres lors de ses activités quotidiennes. Habituellement, l'ours qui a suffisamment à manger dans son milieu naturel ne cherche pas le contact avec les humains. Mais à l'occasion, il n'hésitera pas à prendre ce que lui offrent les humains, volontairement ou non, pour se rassasier : restes de table, fruits et légumes rejetés, graines destinées aux oiseaux, nourriture destinée aux animaux de compagnie, etc. Soulignons qu'à courte distance, c'est l'odorat qui le guide vers sa pitance.
Dans cet ordre d'idées, le Ministère désire rappeler qu'un guide intitulé Vivre en sécurité avec l'ours noir ? Une question de responsabilité, est en ligne sur son site Internet (www.mrnf.gouv.qc.ca/faune/presse/ours-noir.htm).
On y retrouve plusieurs conseils, tels que :
Attendez à l'automne pour remplir les mangeoires d'oiseaux et assurez-vous de bien nettoyer les environs au printemps : les ours      raffolent des graines et des jeunes pousses d'herbe que l'on retrouve souvent sous les mangeoires en cette période de l'année.
Ne nourrissez jamais les ours.

Entreposez la nourriture et les ordures hors de leur portée.
Minimisez les odeurs relatives à la nourriture et aux ordures,  nettoyez les barbecues   extérieurs après chaque utilisation,
lavez vos poubelles fréquemment.

Ne laissez pas la nourriture pour animaux domestiques à l'extérieur.
Par ailleurs, les situations de contact rapproché avec un ours sont extrêmement rares.    Cependant, si un ours se retrouve près de vous, voici quelques recommandations :
Restez calme et évaluez la situation.
Ne criez pas et ne faites pas de mouvements brusques. Parlez-lui doucement.
Laissez-lui toujours un corridor de fuite. Ne le coincez pas. Laissez-lui suffisamment d'espace pour qu'il fasse demi-tour.
Ne vous enfuyez pas en courant sauf si vous pouvez très rapidement gagner un endroit sûr. La course peut encourager l'ours à vous suivre et à vous prendre pour une proie. N'oubliez pas qu'il est un excellent coureur et un excellent nageur.
Évitez de le regarder dans les yeux car il peut percevoir ce geste comme une menace.
Reculez lentement tout en le surveillant du coin de l'œil pour connaître sa position.
S'il avance, jetez des objets devant vous pour le distraire.
Monter dans un arbre peut être une solution car la plupart des ours adultes n'y grimpent pas spontanément. Mais n'oubliez pas que l'exercice peut être plus difficile qu'il en a l'air.
Il est recommandé de ne pas faire le mort avec l'ours noir.  Restez plutôt attentif à la situation et soyez prêt à lui faire face en cas d'attaque.
Si l'ours attaque, défendez-vous avec tout ce qui vous tombe sous la main : roches, bâton, rame, hache, etc.  Haussez la voix, criez et gesticulez car vous devez l'impressionner.
Si des problèmes importants persistent, rapportez la situation à un agent de protection de la faune en communiquant avec S. O. S. Braconnage au numéro sans frais 1 800 463-2191 ou avec le bureau de la protection de la faune le plus près (www.mrnf.gouv.qc.ca/fr/faune-adresses-regions).
Ce service est gratuit et confidentiel.
FORMATION EN LIGNE POUR GUIDES DE CHASSE ET PÊCHE